Mot-clé - Cinéma muet

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 14 mai 2021

Satan (The Penalty), de Wallace Worsley (1920)

satan.jpg, mai 2021

"Laughter burns a cripple like acid." La filmographie de Lon Chaney, le long d'une trajectoire s'étalant à travers les années 1910 et 1920, avec la consécration du biopic L'Homme aux mille visages de Joseph Pevney retraçant sa carrière en 1957, semble structurer de manière solide tout un  […]

Lire la suite

lundi 12 avril 2021

Le Bonheur, de Alexandre Medvedkine (1935)

bonheur.jpg, mar. 2021

Keaton au pays des Soviets Le cinéma soviétique dispose de nombreuses pépites à la gloire de la paysannerie, à travers l'éloge du kolkhoze qui s'oppose vaillamment aux riches koulaks, où l'on parle de paysans, de collectivité, de nature, de la terre, de cultures vivrières, avec autant de symboles  […]

Lire la suite

mercredi 07 avril 2021

Les Trois Lumières, de Fritz Lang (1921)

trois_lumieres.jpg, avr. 2021

Expressionnisme x (Intolérance + Le Septième Sceau) Un des premiers films de Fritz Lang et le style de sa période du muet allemand est déjà clairement présent, que ce soit en germes ou plus explicitement développé. La thématique de l'affrontement entre l'ombre et la lumière est omniprésente dans  […]

Lire la suite

dimanche 07 février 2021

Finis Terrae, de Jean Epstein (1929)

finis_terrae.jpg

Aux confins d'un monde Première publication le 04-09-2016. Quelle poésie du réel... Quelle façon de filmer l'homme au travail, quelle façon de magnifier les gestes du quotidien ! Quotidien du siècle dernier, certes, puisque les goémoniers d'alors ne devaient pas pêcher, faire sécher, et réduire à  […]

Lire la suite

lundi 04 janvier 2021

Napoléon, de Abel Gance (1927)

napoleon.jpg, déc. 2020

L'orgie du portrait Aux 5h30 de cette version restaurée par le BFI en 2016 (en attendant la nouvelle restauration de 6h30 promise par la Cinémathèque française depuis de nombreuses années), on a envie d'y répondre par un assentiment bref et concis. À cette épopée monumentale autant sur le plan de  […]

Lire la suite

samedi 19 décembre 2020

Solitude, de Pál Fejös (1928)

solitude.jpg, déc. 2020

Escapade urbaine Il y a de quoi être bluffé par le dynamisme dans la mise en scène de cette romance, à l'âge d'or du cinéma muet, qui trouve une résonance intéressante avec le grand classique de King Vidor sorti la même année, La Foule. Loin de la prédominance du mélodrame dans ce dernier et  […]

Lire la suite

samedi 12 décembre 2020

Les Proscrits, de Victor Sjöström (1918)

proscrits.jpg, déc. 2020

Mélodrame des montagnes nordiques Le cinéma muet suédois est quelque chose qui m'est à la fois largement méconnu et bien intrigant, permettant d'accéder à des variations intéressantes sur le canevas mélodramatique traditionnel (à base de mystère entourant un personnage, de passé qui ressurgit, de  […]

Lire la suite

- page 1 de 6