mardi 05 décembre 2017

¡Jesse Davis!, de Jesse Ed Davis (1971)

jesse_davis.jpg

Un album de Blues / Swamp Rock du guitariste Jesse Ed Davis, né de parents amérindiens Comanche et Kiowa et collaborateur occasionnel de John Lennon ou encore Willie Nelson dans les 60s-70s. Certains passages sont un peu fades (la face B surtout, avec Rock And Roll Gypsies) mais l'ensemble est assez varié en termes de sonorités (pas mal de piano et de saxo) et vraiment sympa.

D'autres morceaux qui valent le détour :
Every Night Is Saturday Night : https://www.youtube.com/watch?v=OEXbcQmfHEQ
You Belladonna You : https://www.youtube.com/watch?v=MeGCxrdJ83s
Crazy Love : https://www.youtube.com/watch?v=YtHUbv_GTMM

guitare.jpg

lundi 04 décembre 2017

La porte s'ouvre, de Joseph L. Mankiewicz (1950)

porte_s_ouvre.jpg

"Don't cry, white boy. You're gonna live." De la part de Mankiewicz qui en est déjà à son huitième long-métrage en 1950, on était en droit d'attendre un peu plus de finesse en termes d'écriture, et plus particulièrement dans celle des personnages au sein d'une histoire cristallisant  […]

Lire la suite

jeudi 30 novembre 2017

Téhéran Tabou, d'Ali Soozandeh (2017)

teheran_tabou.jpg

La dilution du sexe dans le puritanisme institutionnel Sur le papier, c'est un film d'animation sur une ville, Téhéran, et le rapport de ses habitants aux nombreux interdits, aux prohibitions autant juridiques que morales qui quadrillent leur vie quotidienne. En pratique, c'est un regard étonnant  […]

Lire la suite

lundi 13 novembre 2017

Gabriel et la montagne, de Fellipe Barbosa (2017)

gabriel_et_la_montagne.jpg

Peintures de la contradiction Gabriel et la montagne est un film surprenant, à plus d'un titre. Sa toute première séquence présente quelques singularités, auxquelles on peut être plus ou moins sensible, et deux d'entre elles propulsent le film dans une direction étrange, incertaine, intrigante. La  […]

Lire la suite

lundi 06 novembre 2017

Reds, de Warren Beatty (1981)

reds.jpg

La Place Rouge sous Reagan Je trouve cela assez sidérant, dans le contexte de l'industrie cinématographique américaine des années 80 (sous Reagan), de voir éclore un film comme Reds : une biographie romancée autour de l'histoire de John Reed, un journaliste américain connu pour ses revendications  […]

Lire la suite

samedi 04 novembre 2017

We Blew It, de Jean-Baptiste Thoret (2017)

we_blew_it.jpg

La question qui taraude Thoret Une précision liminaire s'impose : We Blew It, documentaire de Jean-Baptise Thoret qui tire son nom d'un échange entre Peter Fonda et Dennis Hopper dans Easy Rider, s'adresse à un public bien particulier. Quelque part à la croisée des chemins entre les amateurs du  […]

Lire la suite

jeudi 02 novembre 2017

Harry Dean Stanton: Partly Fiction, de Sophie Huber (2012)

harry_dean_stanton_partly_fiction.jpg

"It's liberating." Sophie Huber a une démarche documentaire, en matière de simili biographie revendiquant son caractère évasif, qui me plaît beaucoup. Le genre de regard adapté à son sujet, insaisissable, non-transposable. Conscient qu'il est inutile de dresser une liste de faits de façon  […]

Lire la suite

lundi 30 octobre 2017

Visages d'enfants, de Jacques Feyder (1925)

visages_d_enfants.jpg

À travers l'orage de l'enfance Il est des films qui vous éclaboussent de leur talent tout en conservant une grande part de modestie et d'humilité. Le genre à révolutionner une petite parcelle de pellicule, en passant, l'air de rien mais sans ambages. Le film de Jacques Feyder fait à mes yeux partie  […]

Lire la suite

mercredi 25 octobre 2017

L'Ennemi silencieux, de H. P. Carver (1930)

ennemi_silencieux.jpg

Idéal indien au seuil du réalisme On imagine sans peine l'effet que pu produire The Silent Enemy lorsque le public de 1930 découvrit ce récit des Indiens Ojibwa, natifs d'Amérique du Nord, dans les frontières actuelles du Québec et de l'Ontario. Même si de nombreuses précautions sont prises pour  […]

Lire la suite

lundi 23 octobre 2017

J'avais dix-neuf ans, de Konrad Wolf (1968)

j_avais_19_ans.jpg

L'après-guerre pendant la guerre, l'obsession de la reconstruction Dans son récit dont on perçoit sans peine la composante autobiographique, traitant d'un aspect de la Seconde Guerre mondiale autant que d'une crise identitaire individuelle, J'avais dix-neuf ans peut très fortement rappeler celui de  […]

Lire la suite

- page 1 de 59