Carole Martinez nous entraîne dans une fable lyrique à travers une Espagne ancienne et violente pour nous raconter le destin bouleversant d'une femme, Frasquita Carasco.

La vie de cette héroïne nous est rapportée par une de ses enfants. Le récit démarre par une boîte, qui recèle un mystérieux contenu, transmise à Frasquita par sa mère perpétuant une destinée familiale. Cette boîte est à l’origine d’un savoir précieux à partir duquel notre héroïne va tisser son monde et ravauder la vie. Elle va se doter d’une force d’esprit qui détonne avec la veulerie ankylosante du village où elle grandit.

Malgré la misère et les souffrances auxquelles elle fera face, Frasquita donnera naissance à plusieurs enfants. Chacune de leur naissance, instants fugaces et accélérés de ses jeunes années, mettra en relief la personnalité apathique de son mari. Forcés de quitter son village, Frasquita et ses enfants arpentent les chemins de l’Andalousie, seuls, abandonnant derrière eux les rares âmes bienveillantes qui les ont vus grandir. Le roman est alors de plus en plus beau, l’imagination de Carole Martinez nous ravit au gré des aventures hors du commun de cette famille.

La poésie est présente à plusieurs niveaux dans le récit : une langue puissante, un style foisonnant d’images et l’utilisation sublime du fantastique. Le sacré ne semble jamais loin, servant une réflexion sur la liberté et le destin, la co-naissance et la filiation. Finissons par dire haut et fort que ce livre est merveilleux !