Mot-clé - Bourgeoisie

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 01 février 2021

Meurtre à l'italienne, de Pietro Germi (1959)

meurtre_a_l_italienne.jpg, janv. 2021

Gratter le vernis Il ne manque pas grand-chose à ce film pour accéder à une place moins ingrate que ce simple policier sympathique à caractère social. Si le titre français Meurtre à l'italienne peut clairement induire en erreur dans le parallèle qu'il établit avec Divorce à l'italienne (la  […]

Lire la suite

mardi 22 septembre 2020

Viridiana, de Luis Buñuel (1961)

viridiana.jpg, sept. 2020

Brueghel s'invite chez de Vinci Plus que dans l'anticléricalisme, il semblerait que la saillie de Luis Buñuel s'oriente en direction de l'idéalisme, de manière plus globale, en détruisant méthodiquement les aspirations très pures de la belle Viridiana. Dans les moments qui devaient précéder son  […]

Lire la suite

lundi 10 août 2020

Pot-Bouille, de Julien Duvivier (1957)

pot_bouille.jpg, juil. 2020

Gérard Philipe, ce dragueur impénitent Sur le papier, faire de Gérard Philipe un Don Juan provincial à la conquête des jeunes parisiennes qui tombent invariablement sous son charme censé être irrésistible et vénéneux a quelque chose de presque invraisemblable... En tous cas lorsqu'on a en tête ses  […]

Lire la suite

dimanche 26 juillet 2020

L'Héritière, de William Wyler (1949)

heritiere.jpg, juil. 2020

"Yes, I can be very cruel. I have been taught by masters." Une romance quelconque, située à la fin du 19ème siècle, de prime abord. Ou presque : la première rupture de ton qui survient au terme de l'idylle amoureuse émergente dans la première partie sera tout aussi surprenante que la  […]

Lire la suite

dimanche 17 novembre 2019

Les Poings dans les poches, de Marco Bellocchio (1965)

poings_dans_les_poches.jpg, nov. 2019

Sandro et ses frères (et sa sœur) Je m’en allais, les poings dans mes poches crevées ; Mon paletot soudain devenait idéal ; J’allais sous le ciel, Muse ! et j’étais ton féal ; Oh ! là ! là ! que d’amours splendides j’ai rêvées ! Arthur Rimbaud avait seulement 16 ans quand il écrit "Ma  […]

Lire la suite

lundi 12 novembre 2018

Le Salon de musique, de Satyajit Ray (1958)

salon_de_musique.jpg

Un sursaut d'orgueil avant la mort Le cinéma indien classique, c'est-à-dire pas exactement celui qui s'exporte en masse dans les contrées occidentales, peut demander un certain temps d'adaptation pour l'apprécier à sa juste valeur, bonne ou mauvaise, qu'on y soit sensible ou pas. Il y a une forme  […]

Lire la suite

mercredi 31 octobre 2018

La Poupée, de Wojciech Has (1968)

poupee.jpg

Asymétrie des rapports de force dans les hautes sphères de la Pologne de la fin du XIXe siècle Cinq ans avant La Clepsydre, le cinéaste polonais Wojciech Has proposait déjà une fresque historique incroyable, presque tétanisante par moments, à l'atmosphère graphique dotée d'un cachet très  […]

Lire la suite