Mot-clé - Film noir

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 30 novembre 2020

The Lineup, de Don Siegel (1958)

lineup.jpg, nov. 2020

"He's a psychopath with no inhibitions." Quelle efficacité dans le film noir pur jus de la part de Don Siegel ! Un scénario tiré au cordeau, d'une sécheresse cinglante, arborant une violence froide essentiellement condensée dans le personnage interprété par Eli Wallach. L'intrigue est  […]

Lire la suite

mercredi 07 octobre 2020

Une Femme dangereuse, de Raoul Walsh (1940)

femme_dangereuse.jpg, oct. 2020

"Early to rise and early to bed, makes a man healthy, but socially dead." Un étonnant film bicéphale réalisé par Raoul Walsh, divisé en deux morceaux presque disjoints, jusque dans la dichotomie opérée par les titres anglais et français mettant respectivement l'accent sur la première  […]

Lire la suite

jeudi 13 août 2020

Le Coup de l'escalier, de Robert Wise (1959)

coup_de_l-escalier.jpg, août 2020

"Yeah, yeah, I know I got rid of the headache. Now I got cancer." La guilde des traducteurs de titres sous LSD a encore frappé. C'est terrible. Je cherche encore un escalier significatif dans le film, voire même la signification littérale d'un "coup de l'escalier". Odds Against  […]

Lire la suite

jeudi 07 mai 2020

Un Témoin dans la ville, de Édouard Molinaro (1959)

temoin_dans_la_ville.jpg, mai 2020

Un taxi pour l'échafaud Un polar français des années 50, sec et brutal, avec Lino Ventura à ses débuts (ou presque, en tous cas, ses traits étant sensiblement moins affirmés que ceux du Lino qu'on connait bien, typé lutteur), plongé dans la nuit parisienne au creux d'un film noir, et réalisé par...  […]

Lire la suite

jeudi 16 avril 2020

Meurtre d’un bookmaker chinois, de John Cassavetes (1976)

meurtre_d-un_bookmaker_chinois.jpg, avr. 2020

Go Go Tale Si on reconnaît très vite le style de Cassavetes, dans les mouvements de caméra ou dans la fameuse non-action pseudo-documentaire des acteurs en grande partie en improvisation, il y a de quoi rester surpris devant le niveau d'intelligibilité de cette histoire. Je dis ça sans mauvaise  […]

Lire la suite

mardi 23 octobre 2018

Le Démon des armes, de Joseph H. Lewis (1950)

demon_des_armes.jpeg

"It's just that some guys are born smart about women and some guys are born dumb. You were born dumb." Le Démon des armes se situe sans doute plus du côté de la curiosité à être découverte par les cinéphiles amateurs du film noir que du côté du film à voir dans l'absolu, pour ses qualités  […]

Lire la suite