Mot-clé - Guerre froide

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 14 janvier 2021

Aux postes de combat, de James B. Harris (1965)

postes_de_combat.jpg, déc. 2020

"The Bedford'll never fire first. But if he fires one, I'll fire one. — Fire one!" ll suffit du cadre proche du huis clos maritime à l'intérieur d'un destroyer de guerre américain, navigant au large du Groenland en pleine Guerre froide, et d'un petit incident avec un sous-marin soviétique  […]

Lire la suite

samedi 09 janvier 2021

Ladybug Ladybug, de Frank Perry (1963)

ladybug_ladybug.jpg, déc. 2020

"Nuclear attack within one hour" à l'école Une pépite largement méconnue, capsule temporelle idéale pour se replonger dans (une vision de) la crise des missiles de Cuba en 1962 — Ladybug Ladybug étant sorti l'année suivante. Deux points originaux en font tout le sel : le cadre narratif et  […]

Lire la suite

mardi 24 novembre 2020

Le Cerveau d'acier, de Joseph Sargent (1970)

cerveau_d-acier.jpg, nov. 2020

"To be dominated by me is not as bad for human pride as to be dominated by others of your species." À la croisée de la tension militaro-politico-psychologique d'un Fail-Safe aka Point Limite (1964) et des dérives autoritaires de la machine d'un HAL 9000 dans 2001 (1968), ce film à la fois  […]

Lire la suite

mardi 15 septembre 2020

Le Village des damnés, de Wolf Rilla (1960)

village_des_damnes.jpg, sept. 2020

"A brick wall... a brick wall... I must think of a brick wall..." La connaissance a priori du contenu de l'intrigue, à travers le remake qu'en a fait John Carpenter en 1995, atténue de manière claire la portée de la première version de Le Village des damnés, un film britannique réalisé en  […]

Lire la suite

mardi 07 juillet 2020

Atomic Café, de Kevin Rafferty, Jayne Loader et Pierce Rafferty (1982)

atomic_cafe.jpg, juil. 2020

"Viewed from a safe distance, the atomic bomb is one of the most beautiful sights ever seen by man." The Atomic Cafe est une petite perle du cinéma documentaire américain, confectionnée à partir d'un collage très harmonieux de centaines de documents en tous genres ayant trait à  […]

Lire la suite

jeudi 20 février 2020

Sept jours en mai, de John Frankenheimer (1964)

sept_jours_en_mai.webp, fév. 2020

"I'll make you two promises: a very good steak, medium rare, and the truth, which is very rare." Le dispositif relativement minimaliste de Sept jours en mai qui joue la carte de la succession de huis-clos anxiogènes dans un contexte militaire tendu convoque quelques figures tutélaires du  […]

Lire la suite