Mot-clé - Jean Epstein

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 13 juin 2020

L'Hirondelle et la Mésange, de André Antoine (1920)

hirondelle_et_la_mesange.jpg, juin 2020

Rivière sans retour L'Hirondelle et la Mésange vient rejoindre le cortège formé par La Belle Nivernaise (1924, Jean Epstein), L'Atalante (1934, Jean Vigo) et Sous les ponts (1946, Helmut Käutner) dans le registre des romances fluviales caractérisées par une grande tendresse et marquées par une  […]

Lire la suite

jeudi 09 janvier 2020

Gardiens de phare, de Jean Grémillon (1929)

gardiens_de_phare.jpg, janv. 2020

Amertume bigoudène Un bout de pellicule retrouvé 25 ans après sa sortie quelque part au Danemark, et voilà ressuscité le film de Grémillon. L'état est proche de la catastrophe tant la qualité s'apparente plus au daguerréotype poussiéreux qu'autre chose, mais assez bizarrement ce grain très épais et  […]

Lire la suite

jeudi 07 novembre 2019

La Belle Nivernaise, de Jean Epstein (1924)

belle_nivernaise.jpg, nov. 2019

Au fil de l'eau Jean Epstein à ses débuts, 26 ans à peine, explorait un cinéma beaucoup plus pragmatique et naturaliste dans La Belle Nivernaise (1924) que dans ses œuvres de la fin des années 20 (La Chute de la maison Usher, Finis Terrae), empreintes d'expérimentations formelles et de pulsions  […]

Lire la suite

jeudi 03 octobre 2019

La Chute de la maison Usher, de Jean Epstein (1928)

chute_de_la_maison_usher.jpg, oct. 2019

Possession et catalepsie Le cinéma expérimental des années 20 et 30 a quelque chose de vraiment passionnant, pour peu que l'on soit réceptif aux univers expressionnistes, aux poèmes surréalistes, ou encore aux contes gothiques. Sans aller du côté des expériences les plus extrêmes à la Dziga Vertov  […]

Lire la suite

dimanche 04 septembre 2016

Finis Terrae, de Jean Epstein (1929)

finis_terrae.jpg

Aux confins d'un monde Quelle poésie du réel... Quelle façon de filmer l'homme au travail, quelle façon de magnifier les gestes du quotidien ! Quotidien du siècle dernier, certes, puisque les goémoniers d'alors ne devaient pas pêcher, faire sécher, et réduire à l'état de cendres (dans le but de  […]

Lire la suite