Mot-clé - Manipulation

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 14 avril 2021

Le Lion en hiver, de Anthony Harvey (1968)

lion_en_hiver.jpg, avr. 2021

"A king? Because you put your ass on purple cushions?" La mise en scène donne le ton assez vite, que ce soit à travers la prédominance des intérieurs, la prolixité des dialogues et la (faible) envergure des scènes de bataille : pour raconter son histoire, Le Lion en hiver opte pour une  […]

Lire la suite

dimanche 31 mai 2020

Les Patriotes, de Éric Rochant (1994)

patriotes.jpg, mai 2020

Jeux d'espions Les Patriotes est un film d'espionnage assez surprenant, et à ce titre très plaisant, dans sa logique immersive au sein d'une unité proche du Mossad le long de deux affaires inspirées de faits réels. Son refus clair du spectaculaire pendant 150 minutes et la finesse de ses nombreux  […]

Lire la suite

lundi 01 janvier 2018

Osterman Week-end, de Sam Peckinpah (1983)

osterman_weekend.jpg

Le testament du fauteuil vide : "My bet is you can't do it. But go ahead and try." Il y a des fins de filmographies difficiles, et celle de Sam Peckinpah est particulièrement douloureuse tant elle se termine sur une note fade, d'une fadeur incroyable au regard du reste de sa carrière et  […]

Lire la suite

mercredi 28 septembre 2016

Le Verdict, de Sidney Lumet (1982)

verdict.jpg

Le Droit du plus fort Le savoir-faire de Sidney Lumet, en termes de puissance du montage, de narration millimétrée et d'enjeux détournés, est une sucrerie dont je ne me lasserai, je pense, jamais. De ce qui se présente initialement comme une banale histoire de procès tranché, avec vraies victimes  […]

Lire la suite

mercredi 17 août 2016

Le Limier, de Joseph L. Mankiewicz (1972)

le_limier.jpg

Jeu de dupes et match à mort Dernier film de Mankiewicz, joute entre Laurence Olivier et Michael Caine, sur fond de seventies anglaises. L'appréciation d'un film ne se joue pas à l'aune des informations promotionnelles que l'on peut retrouver sur la jaquette d'un DVD, mais force est de constater  […]

Lire la suite

mercredi 03 août 2016

Dogville, de Lars von Trier (2003)

dogville.jpg

Les charmes de la manipulation Comme à chaque fois qu'on se lance dans un film signé Lars von Trier, on se demande dans quelle misère noire on s'embarque et quels supplices on va devoir endurer. Et ici, il y a de quoi se faire du souci : trois heures, sans décor (ou presque). Eh bien sur le fond  […]

Lire la suite