Mot-clé - Romance

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 21 novembre 2020

Claudine, de John Berry (1974)

claudine.jpg, nov. 2020

"Girl, don’t you know a woman has to have her vitamin F?” Sous ses faux airs de sitcom prenant pour cadre principal le petit appartement de la protagoniste, Claudine se présente comme une comédie dramatico-romantique afro-américaine centrée sur la relation hétéroclite entre un éboueur et une  […]

Lire la suite

jeudi 24 septembre 2020

Vacances romaines, de William Wyler (1953)

vacances_romaines.jpg, sept. 2020

La légèreté comme refuge au désespoir C'est très clairement dans le registre du mélodrame que William Wyler aura à mes yeux tourné ses plus beaux films, que ce soit à travers le prisme de la fin de la Seconde Guerre mondiale (Les Plus Belles Années de notre vie), des angoisses bourgeoises  […]

Lire la suite

dimanche 26 juillet 2020

L'Héritière, de William Wyler (1949)

heritiere.jpg, juil. 2020

"Yes, I can be very cruel. I have been taught by masters." Une romance quelconque, située à la fin du 19ème siècle, de prime abord. Ou presque : la première rupture de ton qui survient au terme de l'idylle amoureuse émergente dans la première partie sera tout aussi surprenante que la  […]

Lire la suite

samedi 04 juillet 2020

Avanti!, de Billy Wilder (1972)

avanti.jpg, juin 2020

Un moment d'égarement Wilder trouve un joli point de bascule, entre romance et comédie, sur un canevas pour le moins improbable : l'ouverture aux autres d'un Américain aigri au contact de la terre italienne, lors d'un voyage pourtant funèbre à la recherche de la dépouille de son père qu'il doit  […]

Lire la suite

dimanche 10 mai 2020

Braindead, de Peter Jackson (1992)

braindead.jpg, mai 2020

"They're not dead exactly, they're just... sort of rotting." Qui pouvait imaginer, en 1992, que le réalisateur d'un tel climax d'horreur gore baignant dans le jus sanglant de son mauvais goût allait réaliser, 10 ans plus tard, le premier jalon d'un pan majeur du cinéma contemporain  […]

Lire la suite

vendredi 17 avril 2020

Ne touchez pas la hache, de Jacques Rivette (2007)

ne_touchez_pas_a_la_hache.jpg, avr. 2020

Désynchronisations À titre personnel, quand je lis que le réalisateur Philippe Garrel considère ce film comme l'un des plus grands films français, mon réflexe très instinctif, c'est de prendre peur. Étant donné le sujet, la relation amoureuse très compliquée entre le général de Montriveau et la  […]

Lire la suite

jeudi 16 avril 2020

Avril, de Otar Iosseliani (1961)

avril.jpg, avr. 2020

Conte du Tati russe À l'aune de cet unique film vu pour l'instant, il est extrêmement tentant de voir en le cinéaste géorgien Otar Iosseliani une sorte de Tati de l'époque soviétique. À creuser, mais on peut d'ores et déjà y trouver une ressemblance frappante dans cette dimension de cinéma muet dont  […]

Lire la suite

- page 1 de 3