Mot-clé - Vengeance

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 07 mai 2020

Un Témoin dans la ville, de Édouard Molinaro (1959)

temoin_dans_la_ville.jpg, mai 2020

Un taxi pour l'échafaud Un polar français des années 50, sec et brutal, avec Lino Ventura à ses débuts (ou presque, en tous cas, ses traits étant sensiblement moins affirmés que ceux du Lino qu'on connait bien, typé lutteur), plongé dans la nuit parisienne au creux d'un film noir, et réalisé par...  […]

Lire la suite

mardi 28 avril 2020

La Vengeance du loup, de Ryszard Bugajski (1991)

vengeance_du_loup.jpg, avr. 2020

"Your anger is real." La Vengeance du loup est assurément un des films les moins polis que j'aie pu voir sur le thème de la revendication des droits d'une minorité, amérindienne en l'occurrence. Peut-être l'équivalent d'un Melvin Van Peebles pour les droits des Afro-américains, toutes  […]

Lire la suite

lundi 23 septembre 2019

Long Weekend, de Colin Eggleston (1978)

long_weekend.jpg

Réveil dans la terreur Il n'y a que dans le cinéma australien des années 70 que l'on peut espérer découvrir ce genre de pépite. Que ce soit avec Ted Kotcheff (Réveil dans la terreur, 1971), Nicolas Roeg (La Randonnée, 1971), Peter Weir (La Dernière Vague, 1977) ou encore George Miller (Mad Max,  […]

Lire la suite

lundi 12 février 2018

Un Homme intègre, de Mohammad Rasoulof (2017)

homme_integre.jpg

Le sacrifice Un Homme intègre a de quoi inquiéter dans sa première partie, en empruntant les sentiers on ne peut plus battus du film focalisé sur l'humiliation constante de son personnage principal. L'inverse n'est pas pour autant vrai : on ne peut pas affirmer que ce registre à la vague composante  […]

Lire la suite

samedi 11 mars 2017

Les Nibelungen : La Mort de Siegfried et La vengeance de Kriemhild, de Fritz Lang (1924)

nibelungen.jpg

La chute des Huns et la mort des autres Partie 1 : Le talent de Siegfried, chasseur de dragons. Les 150 minutes de la première partie des Nibelungen procurent le même effet qu'un rouleau-compresseur épique et émotionnel : on en ressort tétanisé, complètement époustouflé par l'audace formelle et  […]

Lire la suite

mercredi 03 août 2016

Dogville, de Lars von Trier (2003)

dogville.jpg

Les charmes de la manipulation Comme à chaque fois qu'on se lance dans un film signé Lars von Trier, on se demande dans quelle misère noire on s'embarque et quels supplices on va devoir endurer. Et ici, il y a de quoi se faire du souci : trois heures, sans décor (ou presque). Eh bien sur le fond  […]

Lire la suite

lundi 20 juillet 2015

La Source, de Ingmar Bergman (1960)

Test

Odin versus Jésus-Christ Après l'art du regard et l'analyse mélancolique du couple dans Monika (lire le billet), découvrir une nouvelle facette d'Ingmar Bergman à travers La Source est une véritable claque, une merveille d'esthétique, le théâtre d'un affrontement ancestral entre deux cultures au  […]

Lire la suite

- page 1 de 2